Construire sa maison soi même pour moins cher
    île Réunion 974

    III- Le chantier !

1- Faire son plan et obtenir le permis de construire

La première chose à faire, c’est bien évidemment de dessiner le plan de sa villa : J’ai utilisé un logiciel grand public : Architecte construction 3D (2007) qui permet de démarrer rapidement un plan et avoir une vue 3D sympa. Il faut un petit temps pour s’habituer aux différentes fonctions du logiciel, mais une fois que vous l’avez pris en main, il est assez ludique.

Lors de la réalisation du plan, vous aurez à respecter un certain nombre de contraintes. Plus vous les intégrez dès le début, moins vous aurez ensuite de soucis ou d’aléas de chantiers.

Pour moi, la première contrainte,

C’est d’organiser au mieux les pièces et les ouvertures pour avoir un maximum d’espaces et supprimer les couloirs.

Avoir ensuite 2SDB et 2WCS l’un au dessus de l’autre (étage et rdc) afin de faciliter et regrouper le passage des tuyauteries et autre PVC.

Supprimer les poutres apparentes qui ont l’art de passer près des cages d’escaliers, idéales pour se taper la tête dedans …

Respecter l’esthétique externe (positionnement des ouvertures)

Il ne faut pas hésiter à modifier et re-modifier un plan jusqu’à ce qu’il vous convienne (à Mr ET Mme …) Souvent, il suffit de modifier un détail mineur (positionnement d’une porte, déplacement d’un mur de quelques cm …) pour gagner en fonctionnalité tout en respectant des contraintes techniques. Un regard extérieur est souvent un plus car lorsqu’on est plongé dedans on est parfois focalisé sur un aspect au détriment du reste.
Personnellement, j’y ai passé des dizaines d’heures.

Ensuite, une fois le plan terminé (ni trop grand, ni trop petit, ni trop cher, ni trop compliqué …), il faut compléter le dossier pour le permis de construire.
Pour cela, il faudra faire le plan des façades, chose que le logiciel ne fait pas (vous avez une vue 3D, le plan intérieur, mais pas le plan des façades …)

Sur papier calque, j’ai donc réaliser les 4 vues extérieures, la vue de coupe, et le plan de masse. Ce n’est pas très compliqué, je me suis basé sur un modèle (que vous pouvez trouver à l’urbanisme, chez un ami qui a eu son permis, ou autre …)

Je n’ai pas passé trop de temps dessus car je me suis dit que l’architecte conseil de l’urbanisme me contacterait probablement pour me faire corriger ou apporter tel ou tels informations complémentaires. Et effectivement, un mois après dépôt du dossier à l’urbanisme, j’ai eu un recommandé pour un rdv avec l’architecte qui m’a très (gentiment) demandé d’apporter quelques infos complémentaires. Au final, c’est passé comme une lettre à la poste.

Note : pour le permis, vous n’avez à fournir que les plans des façades et non pas les plans intérieurs !

Pour le calcul du SHON, Calculez le SHOB et enlevez les surfaces occupées par les murs, cage d’escalier, terrasses, garages, et toutes les surfaces dont le plafond est à moins de 1m80. En tant que particulier, votre SHON doit être inférieur à 170m2 , sans quoi vous devrez pendre un architecte (ou du moins avoir sa signature …)


Exemple de plan que vous pouvez obtenir avec architecte 3D


2- Evaluer le coût global


Vous pouvez pour cela aller voir une entreprise et lui demander un devis. Enlever ensuite 30% pour savoir ce que cela va vous revenir.
Autre méthode, basez vous sur le coût moyen du m2 et enlevez 30%.

Dans tous les cas de figure, prévoyez tout de même de la marge car en matière de construction, si vous êtes trop juste vous ne finirez pas les travaux !

Pour ma part, j’ai fait des économies substantielle en réalisant le câblage électrique moi-même (cela m’est revenu 4 (quatre) fois moins cher !!) mais bon , faut s’y connaître un minimum pour ne pas faire de boulettes. J’ai 5 à 7 prises de courant par chambres (elles sont grandes les chambres) , des prises TV et Téléphone un peu partout, pleins de lumières en double (sdb, escaliers ) et deux tableaux pour les disjoncteurs. Bref, avec un électricien, ma facture aurait explosée!

Avant le passage du consuel, j’avais vérifié toutes les terres (prises, lumière) , mais la seule que je ne pouvais pas faire (pas le matos) c’était la résistance de terre de la maison. Elle doit faire 100 ohm MAX , et la mesure a donné 8 ohms (ouf !) . Bref, 10 fois mieux que la norme !

Page précédente  Page suivante         Me contacter

Accueil